Cancer du sein : "Je suis une amazone, et alors ?"

"Vous voyez je ne mets jamais de prothèses dans la rue, jamais, je sors toujours comme ça. Mon buste aérodynamique comme je dis, je l'aime profondément. Il me rappelle tous les jours que je suis en vie." Voici comment Aurore débute son témoignage vidéo. Résolument positive, résolument combative, et pas seulement pour elle. Avec son compte Insta Amazone et alors, elle choisit de prendre la parole sur son cancer du sein, pourquoi elle a refusé la reconstruction mammaire après sa mastectomie, comment elle vit désormais chaque instant. Rencontre.

Quels ont été les premiers signes de votre cancer ?

Alors j'ai découvert que j'avais un cancer du sein sous la douche, en prenant la douche, en faisant l'autopalpation, j'ai senti une boule sur mon sein gauche. Au départ, je pensais que c'était un kyste hormonal. J'ai découvert mon cancer par autopalpation parce que je n'avais pas l'âge de rentrer dans le dépistage par mammographie, comme les femmes, à partir de 50 ans.

Deux mois après, j'ai fait une mammographie et l'échographie qui a suivi la mammographie. Le radiologue m'a annoncé sans ménagement et très violemment et un air déshumanisé que j'avais un cancer. Ses mots exacts ont été : "Vous avez un cancer, ça, c'est opération et chimiothérapie." Donc après l'annonce violente je suis dans un état de choc, je suis sidérée, complètement sidérée. Je prends ma voiture et c'est pas moi qui conduit, la voiture m'amène seule chez mon généraliste. Dans ma tête sur 8...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles