• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Amber Heard affirme que Johnny Depp lui a fait une fouille corporelle intégrale pour trouver sa drogue

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Amber Heard a témoigné ce mercredi (4 mai 22) que son ex-mari, Johnny Depp, lui a imposé une fouille corporelle intégrale en 2013, persuadé qu'elle avait caché sa drogue.

La star de Pirates des Caraïbes poursuit son ex pour diffamation, à propos d'un article publié en 2018 dans le Washington Post. L'actrice d'Aquaman s'y définissait comme une représentante des survivantes de violences conjugales.

Durant son témoignage, qui a duré trois heures, la comédienne a affirmé que Johnny Depp l'a fouillée intégralement car il l'accusait d'avoir volé sa cocaïne lors d'un voyage en Californie en mai 2013.

« Je suis allée aux toilettes, et, en sortant, il m'a demandé "Où est-elle ?" et combien de temps je l'avais cachée. J'étais là, "De quoi tu parles ?" et il me répond "Tu sais de quoi je parle, p*tain. Sois honnête avec moi. Où tu la caches ?" », affirme-t-elle, assurant qu'il a ensuite commencé à la fouiller.

« Il a déchiré ma robe, le haut. Il attrape mes seins, il touche mes hanches, il arrache mes sous-vêtements, il me fouille au corps. Il dit qu'il cherchait ses drogues, sa cocaïne, sa coke. Il me disait "On va faire une fouille au corps", et je suis juste restée là, debout, à regarder cette stupide lumière. Je ne savais pas quoi faire. Je suis juste restée là, pendant qu'il faisait ça. Je ne lui ai pas dit d'arrêter, ni rien », affirme-t-elle, se retenant de pleurer.

L'actrice a également témoigné sous serment avoir été frappée pour la première fois par son ex lorsqu'elle s'est moquée de son tatouage « Wino », qui signifie pochetron en anglais - Johnny Depp avait changé son tatouage « Winona forever » après sa rupture avec Winona Ryder dans les années 90.

Selon Amber Heard, après ce premier coup, elle aurait encore plus ri, et il l'aurait frappée à nouveau. « Je savais que c'était mal, et que je devais partir. C'est ce qui m'a brisé le coeur, je ne voulais pas partir », a-t-elle déclaré à la barre.

Durant ce témoignage, Johnny Depp n'a pas regardé une seule fois Amber Heard, préférant griffonner sur un carnet en gardant la tête baissée et échangeant, de façon détendue, avec ses avocats. L'actrice sera à nouveau à la barre ce jeudi et devrait être contre-interrogée par l'accusation.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles