« Une ambition intime » : Une mise en scène qui reprend les codes de la téléréalité

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dimanche soir, cinq femmes politiques ont ouvert la porte de leur intimité à Karine Le Marchand dans son émission phare « Une ambition intime ». Retour sur ce phénomène de com avec Laurence Leveneur, chercheuse en sciences de l’information et de la communication à l'Université Toulouse Capitole. 

ELLE. « Une ambition intime » propose de rentrer dans l’intimité de cinq femmes politiques : Marine Le Pen, Anne Hidalgo, Valérie Pécresse, Rachida Dati et Marlène Schiappa. Qu’est-ce qui a retenu le plus votre attention en regardant l’émission ? 

Laurence Leveneur. J’ai trouvé que le montage ressemblait à celui de « L’amour est dans le pré », notamment dans la présentation des cinq femmes qui ressemble beaucoup à la séquence de présentation des agriculteurs ou agricultrices. Il y a le même concept : une alternance entre le lieu de l’interview, la maison personnelle de Marine Le Pen ou le bureau d’Anne Hidalgo et les entretiens avec des proches qui parlent de la vie et de l’histoire de la personne avec des images d’archives avec un ton empathique. 

Ce qui m’a frappée aussi : l’émission réussit à rendre les personnalités attachantes, les portraits sont faits de telle manière que, quelle que soit votre opinion politique, on les trouve sympathiques dans chacun de ces portraits et interviews. La musique aussi ajoute de l’émotion et de la douceur. Notamment la petite musique qui va bien au bon moment quand Rachida Dati, très émue, parle de sa mère, c’est un moment touchant. La sincérité de la confidence fait que ça nous touche, plutôt que l’image en elle-même. 

ELLE. Est-ce que ce genre d’émission s’inscrit dans un phénomène plus large de « peopolisation » de la vie politique que l’on voit dans les médias...Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles