Amel Bent ose le justaucorps ultra-moulant et dévoile ses jolies courbes !

No limit ! Qui pourra arrêter la belle Amel Bent dans son marathon mode ? Honnêtement ? Personne ! Depuis quelques jours, la nouvelle coach du télécrochet « The Voice : la plus belle voix » a entrepris une course effrénée pendant laquelle toutes les tendances rentrent en compétition. Longue robe fendue en velours, combinaison moulante au décolleté vertigineux ou en petite robe noire, la chanteuse de 34 ans se montre plus féminine et épanouie que jamais. Et pour cause, celle qui a été révélée par l’émission « Nouvelle Star » en 2004 a entrepris une métamorphose des plus incroyables.

La silhouette amincie, des formes voluptueuses et des tenues sexy, Amel Bent n’a qu’une seule philosophie : mettre des étoiles dans les yeux de ses fans avec ses tenues plus stylées les unes que les autres. Il y quelques jours, la belle brune brillait de mille feux sur scène dans un look bling bling à souhait composé d’un crop top à paillettes et d’un jean slouchy. Mais pour un tournage très spécial, comme en témoigne sa story Instagram, Amel Bent a troqué ses robes à strass pour un ensemble de fitness girl. Au programme : body et legging pour un look sportswear ultra-moulant !

Amel Bent enflamme la Toile en body noir !

Telle Jennifer Beals, l’iconique actrice de Flashdance, Amel Bent a ressorti son justaucorps. L’ancienne participante de la saison 3 de Danse avec les Stars a dépoussiéré sa tenue de danse pour un nouveau post des plus surprenants. Si elle avait l’habitude d’afficher des looks pop et colorés, l’interprète de « Ne retiens pas tes larmes » se l’est plutôt jouée à la cool. La queue de cheval ultra-haute et la mise en beauté naturelle, Amel Bent renoue avec son style sporty de ses débuts.

Pour ce nouveau selfie, la brunette affiche sa nouvelle ligne très amincie dans un justaucorps noir aux manches longues. Un vêtement ultra-moulant qui épouse à la perfection les courbes parfaites et voluptueuse de l’artiste.

N’y a-t-il cependant pas un petit problème ? Habituellement, les modeuses

(...) Cliquez ici pour voir la suite