Comment Amir s'est lancé dans les Ironman, ces triathlons de l'extrême

·1 min de lecture

3,8 kilomètres de natation, 180,2 kilomètres de vélo et un marathon. C'est le programme, pour le moins intense, des Ironman ces triathlons de l'extrême. Une discipline qui compte parmi ses adeptes le chanteur Amir. C'est durant l'une de ses tournées que l'artiste s'est piqué de ce sport extrême. Il explique samedi sur Europe 1 comment est née cette passion et les prochains Ironman qu'il courra, dans l'émission d'Isabelle Morizet Il n'y a pas qu'une vie dans la vie. "Le meilleur moyen pour me faire faire quelque chose, c'est de me dire que j'en suis incapable", sourit le chanteur.

>> Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

L'ironman, une "folie"

"Et c'est que ça paraissait totalement infaisable quand on voyait en tournée notre batteur se préparer pendant des mois pour faire des Ironman", poursuit Amir sur Europe 1. "Lui est tombé dans ce virus-là de l'amour du triathlon. Mais lui a toujours été un sportif. Et nous autres, le guitariste, le clavier, le bassiste et moi, le regardait en se disant qu'il était complètement fous. Pendant que l'on se reposait dans le tour bus, il allait nager dans les piscines municipales et courir dans les champs."

Un soir pourtant, le batteur propose d'entraîner Amir pour cette compétition de l'extrême. "T'inquiète pas, je te prends sous mon aile En plus, on a le temps, on a encore une centaine de dates de tournée devant nous", lui rappelle-t-il. Et Amir acce...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles