Amour : rester ami avec son ex, c’est possible ?

Peut-on devenir ami avec son ex ? Est-ce une bonne idée ? Est-il préférable de tirer un trait sur son ancien partenaire ? Ce sont les nombreuses questions qui peuvent nous traverser l’esprit après une rupture amoureuse. Si pour certains, faire ami-ami avec son ex est impossible, pour d’autres, la question peut se poser. En effet, il peut être difficile de couper les ponts et perdre, du jour au lendemain, cette personne qui a compté et surtout avec qui l’on a passé les plus belles années de sa vie.

"Je préfère que l’on reste amis". Cette fameuse phrase est souvent utilisée pour rompre et annoncer la fin d’une relation. Mais faut-il réellement la prendre au premier degré et la croire ? Dans certains cas, elle peut inciter des personnes à véritablement considérer l’idée d’entamer une amitié avec leur ancienne moitié. Et dans d’autres, elle peut avoir tout l’effet inverse. Pourtant, faire copain-copain avec son ex n’est pas si rare. Cette situation porte même un nom : "frex", la contraction du mot "friend", ami en français, et "ex".

Une rupture, c’est perdre un partenaire mais aussi un ami. Car oui, cette personne est sûrement celle qui vous connaît le mieux sur terre. Alors, si vous songez réellement à garder votre ex dans votre vie, il faut se poser certaines questions avant de lui faire part du fond de votre pensée. Bien que l’amitié ne soit pas évidente après une séparation, elle n’est pas non plus impossible. Selon la coach love Lucie Mariotti, il est possible de rester en bon terme et devenir ami avec son ex mais à certaines conditions.

Être ami avec son ex, c’est possible s’il n’y a pas de rancœur

Que la relation amoureuse se soit terminée en mauvais terme ou à "l’amiable", "il faut que la nouvelle relation amicale commence sur des bases saines", déclare Lucie Mariotti. Il est donc préférable de ne pas garder et ruminer sa rancœur car elle peut nuire à l’amitié. Si des zones d’ombre, des non-dits, des actes incompris durant la relation précédente doivent être éclaircis

(...) Cliquez ici pour voir la suite