Amour, travail, amitié : 6 types de limites à fixer pour préserver sa santé mentale

© Getty Images / skynesher

Il n'est pas toujours évident de fixer ses propres limites. Voici 6 types de limites à définir et les marches à suivre pour les faire respecter.

Pour certaines personnes, il n’est pas facile d’exprimer leurs limites, surtout si elles ont l’habitude d’évoluer dans un environnement où celles-ci ne sont pas respectées. Que vous fuyiez le conflit au détriment de votre propre bien-être avec votre partenaire, que vous ayez du mal à dire non à votre boss ou que vous aimeriez tenir plus souvent tête à vos ami·es lorsqu’iels vous manquent de respect, fixer vos limites vous aidera à protéger votre énergie et votre santé mentale.

Lire aussi >> 10 conseils pour être respectée par votre boss et vos collègues

D’ailleurs, d’après un post partagé par l’édition britannique de « Stylist » de Nawal Mustafa, The Brain Coach sur Instagram, il existerait 6 types de limites et une multitude de façon de les instaurer.

Quelles limites fixer et comment ?

  • Fixer des limites physiques

Selon Nawal Mustafa, cette limite permet d’autoriser ou de refuser l’accès à votre espace personnel. Une personne qui viole cette limite peut, par exemple, s’inviter chez vous sans demander votre accord, vous mettre la pression pour que vous sortiez en soirée alors que vous n’en avez pas envie, commenter votre apparence sans que vous lui ayez demandé son avis ou bien vous toucher les cheveux sans votre accord.

Pour vous aider à fixer cette limite, vous pouvez, entre autres, dire à la personne : « Je n’aime pas quand on me touche sans mon accord, peux-tu arrêter ? », « Je n’ai pas...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles