Ana Girardot : pourquoi son père ne visionnera pas son prochain film, La Maison

Best Images

Ce rôle, c’est peut-être le rôle de sa vie, celui qu’Ana Girardot attendait depuis toujours.

Dans La Maison, la comédienne incarne le rôle d’Emma Becker, auteure-journaliste qui s’interesse à la thématique de la prostitution, et qui décide de s’iinfiltrer dans une maison close berlinoise pour se glisser dans la peau d’une travailleuse du sexe. Cette investigation aux allures de fantasme durera finalement deux ans et deviendra le fruit d’un livre publié aux Éditions Flammarion en 2010.

Un film interdit au moins de 16 ans

Au cours de son interview pour Madame Figaro, l’actrice révèle que son père ne regardera pas son prochain film, adapté du romain d'Emma Becker et réalisé par Anissa Bonnefont. En cause ? Certainement les scènes de sexe et de l’érotisme qui rythment le long metrage.

« C'est drôle parce que mon père, qui m'a promis qu'il ne verrait jamais le film, a noté que cela faisait longtemps qu'on n'avait pas eu ce genre d'interdiction en salles...» confie l’actrice.

Ces scènes érotiques n’auraient pas été évidentes pour son mari non plus, qui aurait néanmoins soutenu Ana Girardot jusqu’au bout. Dans une interview publiée dans Paris Match, l’actrice raconte lui avoir tout de même demandé son feu vert pour faire se lancer dans ce projet où les questions autour de la sexualité priment.

Un rôle passionnant

Toujours dans les colonnes de Madame Figaro, Ana Girardot a...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi