Analyses sanguines : pourquoi mesurer la bilirubine ?

À quoi sert le dosage sanguin de la bilirubine ? Cette molécule est un produit de la dégradation par le foie et par la rate des globules rouges, et en particulier de l’hémoglobine qu’ils contiennent. Cette dégradation est un phénomène normal. Les globules rouges sont d’abord détruits par la rate et la bilirubine qui se forme alors est transportée vers le foie. Elle est ensuite évacuée par le système digestif, jusque dans les selles.

Si le foie fonctionne mal, ou que les voies biliaires sont entravées, le taux de bilirubine dans le sang sera élevé. Ainsi, mesurer le taux de bilirubine totale dans le sang est un indicateur du bon fonctionnement du foie, de la vésicule et des canaux biliaires. Les symptômes évocateurs d’un tel trouble sont une faible coloration des selles, des urines foncées, voire une coloration jaune de la peau.

En pratique, le dosage de la bilirubine dans le sang se fait par simple prise de sang, sans nécessité d’être à jeun. Cet examen peut mesurer trois valeurs : la bilirubine conjuguée, la bilirubine libre (ou non conjuguée), et la bilirubine totale, qui est la somme des deux premières. Le taux de bilirubine total est considéré normal s’il est inférieur à 12 mg/l.

Celui de la bilirubine conjuguée doit être inférieur à 2 mg/l et celui de la bilirubine libre inférieur à 10 mg/l. Un taux de bilirubine totale supérieur à 15 mg/l confirme un diagnostic d’ictère, aussi appelé jaunisse. Et quand ce taux dépasse les 30 mg/l, une coloration jaune, due à la bilirubine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles