Angelina Jolie évoque les années « difficiles » qui ont suivi sa séparation avec Brad Pitt

Marie Testa
·1 min de lecture

Dans une interview accordée à « Vogue », Angelina Jolie confie notamment avoir emménagé à Los Angeles afin que ses enfants puissent être proches de leur père.

Angelina Jolie en toute intimité. Alors qu’elle fait la couverture du magazine « Vogue », pour son édition britannique du mois de mars, l’actrice de 45 ans se laisse aller à quelques confidences, elle qui est d’ordinaire discrète sur sa vie privée. Au détour d’un shooting photos réalisé dans sa demeure de Los Angeles, qui appartenait autrefois au réalisateur et producteur Cecil B. DeMille, elle confie notamment avoir choisi le lieu pour sa proximité avec le domicile de son ex-époux et père de ses enfants, Brad Pitt. « Je voulais qu’ils soient proches de leur père, qui n’est qu’à cinq minutes », débute-t-elle. « J’ai senti une petite pression en m’y installant. Comme si je m’étais glissée dans l’endroit où DeMille et Chaplin allaient passer du temps ensemble. Ce que j’aime le plus, c’est qu’il n’y a pas de salle de divertissement, mais beaucoup de chemins et d’endroits pour marcher et réfléchir. Je me sens très chanceuse que nous ayons cela en ce moment. »

« Les dernières années ont été assez difficiles »

Une interview intimiste durant laquelle la star de « Maléfique » et « Salt » évoque son rôle de mère avec ses six enfants : Maddox (19 ans), Pax (17 ans), Zahara (16 ans), Shiloh (14 ans) et les jumeaux Vivienne et Knox (12 ans). Mais aussi sa séparation avec Brad Pitt – les deux époux ont annoncé leur divorce en 2016, avant d’entamer plusieurs années de bataille judicaire concernant la garde...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi