Angelina Jolie est bien la plaignante dans un procès pour agression contre Brad Pitt

Angelina Jolie est à l'origine d'une plainte pour agression déposée en 2016 contre son ex-mari Brad Pitt.

Selon un article de Puck, une plainte d'agression anonyme faisant l'objet d'une enquête par le FBI concerne l'ancien couple d'Hollywood. Le procès intenté il y a six ans par une plaignante qui souhaitait rester anonyme alléguait que son « époux de l'époque » l'avait agressée dans un avion privé. En avril de cette année, Politico a rapporté que le FBI avait été invité à remettre des documents relatifs à cette plainte en vertu des lois sur la liberté d'information, et Puck a maintenant confirmé que la plaignante était l'actrice de Tomb Raider et que l'accusé était son époux d'alors, Brad Pitt.

Le rapport indique que celle-ci a déclaré à un agent du FBI que son ex « l'avait agressée physiquement et verbalement », ainsi que ses enfants, alors qu'elle se trouvait dans un jet privé. L'acteur aurait emmené son épouse à l'arrière de l'avion, l'aurait attrapée par les épaules et aurait crié : « Tu détruis cette famille, bordel ». Selon les notes de l'agent, Angelina Jolie a rapporté qu'une autre altercation physique s'était produite sur le même vol, la blessant au coude. Elle a affirmé que Brad Pitt avait bu pendant le vol et lui avait versé de la bière dessus.

L'agent du FBI qu'Angelina Jolie a rencontré a décidé de ne pas lancer de procédure pénale, ce qui a incité cette dernière à demander les documents de l'agent dans le cadre d'une poursuite pour liberté d'information. Sa demande indique que le refus de lui remettre ces notes de l'agent « a entravé et continue d'entraver ses efforts pour obtenir pour ses enfants les soins continus et les soins médicaux nécessaires ».

Les deux stars, qui se sont séparées en 2016 après 11 ans ensemble, ont six enfants.