Cet Anglais a vécu 6 ans avec un pénis greffé… sur le bras !

Si le titre de cet article peut prêter à sourire, c’est bien d’une prouesse médicale dont il s’agit. Un Anglais, du nom de Malcolm MacDonald, après une infection périnéale doublée d’une septicémie, voit son pénis se noircir et finir par « tomber ». Nous sommes alors en 2014. Deux ans plus tard, une solution lui est proposée par des médecins de l’University College Hospital of London : réaliser une phalloplastie. L’opération consiste à prélever un lambeau de peau d’une région du corps pour créer un phallus. Pour Malcom, le lambeau sera prélevé sur ses fesses puis greffé sur son bras gauche. Au fil des mois, le pénis artificiel se développe… sur son bras donc.

« Bien sûr, les gens font des blagues… »

Seulement, l’intervention chirurgicale suivante, dont le but est de transférer l’organe du bras vers la zone pubienne, doit être reportée plusieurs fois, car le patient manque d’oxygène dans le sang. Et lorsque les médecins le jugent enfin apte à être opéré, le Covid fait son apparition. Au total, Malcolm MacDonald a dû attendre 6 années pour être enfin « libéré ». Durant ces six longues années, il a été évidemment moqué. Mais Malcolm a su prendre son mal en patience. « Bien sûr, les gens font des blagues. Mais je comprends. Ce n'est pas tous les jours qu'on voit un homme avec un pénis sur le bras. Je vois le côté amusant. Il le faut. Je n'ai pas d'autre option », expliquait -il ainsi au journal The Sun en 2020

...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles