Une Anglaise a accouché de jumeaux conçus à trois semaines d’écart

Anaïs Guillon
·1 min de lecture

En Angleterre, une fille et un garçon sont nés le même jour alors qu’ils ont été conçus à trois semaines d’intervalle. Une superfétation extrêmement rare. 

« C’était vraiment très choquant d’apprendre que j’étais enceinte de deux enfants et pas d’un seul », a confié Rebecca Roberts à ABC News. Avec son mari, cette Britannique de 39 ans essayait d’avoir un enfant depuis plusieurs années. Après avoir suivi un traitement contre l’infertilité, elle est finalement tombée enceinte au début de l’année 2020. Au troisième mois de grossesse, les médecins se sont aperçus qu’il n’y avait pas un, mais deux bébés dans le ventre de Rebecca Roberts. En septembre 2020, elle a donné naissance à des « super-jumeaux » : une fille et un garçon nés le même jour mais conçus à trois semaines d’intervalle. Un événement rarissime qu’on appelle une superfétation.  

Lire aussi >> Première naissance d'un bébé grâce au don d'utérus d'une mère à sa fille

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rare Special Twins (@roberts.supertwins)

Le phénomène s’est produit lorsque Rebecca Roberts était déjà enceinte d’un bébé, Noah. C’est lors de son échographie à 12 semaines, que son gynécologue a découvert un deuxième bébé, qu’il n’avait jamais vu auparavant. « Ma première réaction a été de me demander comment j’avais pu manquer le deuxième jumeau, explique-t-il à Good Morning America. J’ai été légèrement soulagé de voir que ce n’était pas mon erreur, mais une grossesse tout à fait extraordinaire. » 

Une superfétation...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi