Angor : définition, causes, symptômes et traitements de l’angine de poitrine

L’angine de poitrine est favorisée par les facteurs de risques cardiovasculaires. Elle manifeste un déséquilibre entre les apports et les besoins du cœur en oxygène. Des médicaments ou la chirurgie peuvent permettre de traiter l’angor.

L’angor désigne une douleur thoracique située derrière le sternum. Il provoque une douleur constrictive, donnant ainsi l’impression au patient que son thorax est pris dans un étau. La douleur peut parfois atteindre l’estomac. Les douleurs causées par l’angor surviennent généralement pendant un effort, ou lors d’une situation de stress. Cinq minutes suffisent à faire disparaître la crise, après un temps de repos ou la prise de trinitrine. L’angor est un symptôme d’une maladie du cœur ou d’une maladie cardiovasculaire. Les artères coronaires droites et gauches et l’interventriculaire antérieure sont les principaux vaisseaux irriguant le cœur. Elles transportent du sang riche en oxygène, permettant de contracter le muscle cardiaque. Si les apports en oxygène sont inférieurs aux besoins du cœur, les symptômes de l’angor se manifestent.

Les symptômes de l’angor se traduisent par une douleur derrière le sternum, au milieu de la poitrine. La douleur peut irradier dans les bras, dans le dos, dans le ventre, dans la nuque, dans la mâchoire et dans les dents. Le patient ressent une sensation d’oppression. La douleur peut être accentuée par un stress, par la prise d’un repas, par une exposition au froid ou au vent. Quand l’effort cesse, il suffit de quelques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles