Nos animaux de compagnie influeraient-ils sur la dépression post-partum ?

Alamy
Alamy

Les chats auraient-ils des effets sur la grossesse ? C'est en tout cas ce que sous-entend une étude japonaise insolite relayée par le pureplayer Slate. Selon cette recherche prenant en compte les réponses apportées par pas moins de 80.000 femmes vivant au Japon (à partir d'un questionnaire portant notamment sur leur santé et leurs antécédents médicaux, mais aussi leurs animaux de compagnie), côtoyer un chat chez soi durant ladite grossesse pourrait augmenter le risque de dépression post-partum après l'accouchement.

Il ne faudrait donc pas mésestimer l'influence des animaux domestiques sur la santé mentale, et la santé tout court, suggèrent les données des femmes interrogées, relayées par la revue médicale Social Science & Medicine, et questionnées des premiers mois de leur grossesse au premier anniversaire de leur enfant.

Une étude au long cours donc. Et aux révélations insolites...

Les chiens, remède à la mélancolie ?

Car à en croire l'étude toujours, les chiens à l'inverse seraient de bien meilleurs remèdes à la mélancolie. Etre en présence dudit animal domestique réduirait effectivement l'anxiété éprouvée durant les six mois suivant l'accouchement - ce qui n'est pas rien. Et ce en prenant en compte les diverses nuances de la dépression post-partum : stress, anxiété, estime de soi mise à mal, inquiétude, mais également sentiment de solitude.

Lors de périodes spécifiques et sources de dépression et d'anxiété profonde comme le...

Lire la suite


À lire aussi

Perte de cheveux et larmes : Coeur de Pirate illustre sa dépression post-partum
Bientôt un repérage systématique de la dépression post-partum : comment ça va se passer ?
Les pères aussi sont touchés par la dépression post-partum

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles