Anne-Claire Coudray lutte contre "l'âge qui avance" : elle dévoile son "antidote"

·1 min de lecture

Devenue en quelques années une figure importante de TF1, Anne-Claire Coudray est sans conteste l'une des journalistes les plus polyvalentes de la chaîne. Entre la présentation des JT du week-end, l'émission hebdomadaire Grands Reportages, les soirées électorales, les éditions spéciales et les différents événements importants, son emploi du temps est bien rempli !

Mais quel est donc son secret pour tenir ce rythme infernal ? A 45 ans, cette "superwoman" de l'info voit, comme tout le monde, le temps passer et a donc trouvé une technique imparable pour garder la forme et tenter de contrer les signes de l'âge. "Le sport ! Je m'y suis mise sur le tard... J'essaye d'en faire trois fois par semaine. Je regrette de ne pas avoir commencé plus tôt. Mais c'est définitivement mon antidote à l'âge qui avance", a-t-elle confié au magazine Gala.

Bretonne d'origine, celle qui a remplacé Claire Chazal en 2015 tente également de ne garder que le positif dans sa vie : pendant le confinement, alors qu'elle était à la tête d'émissions spéciales et tentait d'informer les Français sur la crise, elle retient par exemple l'entraide entre les gens et la solidarité qui s'était développée autour des soignants. "Moi j'ai décidé de ne garder que les exemples de solidarité, les applaudissements pour les soignants, les commerçants qui vendaient la marchandise de ceux qui n'avaient plus le droit d'ouvrir. Et notre immense capacité à s'adapter ! Elle a été...

Lire la suite


À lire aussi

Colin Farrell dévoile sa surprenante technique pour lutter contre ses "penchants alcooliques"
Florent Pagny atteint d'un cancer : une ultime performance sublime avant sa lutte contre la maladie
EnjoyPhoenix lutte contre des troubles alimentaires : "Je suis en rechute depuis 2 mois"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles