Anne-Elisabeth Lemoine : comment Michel Cymes a rassuré sa soeur atteinte du coronarivus

Fidèle au poste. Depuis le début du confinement en France, le 17 mars 2020, Anne-Elisabeth Lemoine a choisi de rester à l'antenne avec son émission C à vous sur France 5. En direct, du lundi au vendredi. Avec des sujets principalement tournés autour de l'épidémie de coronavirus, devenu pandémie, actualité oblige. La démarche lui a semblé tout à fait naturelle. Dans une interview accordée à Télé 7 Jours, en kiosque le 27 avril 2020, Anne-Elisabeth Lemoine a expliqué avoir répondu à Pierre-Antoine Capton, le producteur de C à vous, qu'elle serait à l'antenne tous les jours. "A partir du moment où cette volonté de continuer a été émise, cela a suscité l'adhésion d'un noyau dur, qui a accepté de nous suivre", raconte-t-elle en poursuivant sur les conditions de tournage, "nous sommes dix à être physiquement présents, les autres sont en télétravail."

"Malgré son jeune âge, 43 ans, elle a été à plat pendant dix jours"

Il s'agit d'un rendez-vous devenu incontournable. Chaque soir, l'émission bat des records d'audience avec plus de deux millions de téléspectateurs. La journaliste le fait avec toutes les précautions d'usage. A tous les niveaux. "Je fais évidemment très attention : je vais au bureau à pied, j'applique à la lettre les gestes barrières, je retire mes chaussures et me lave les mains dès que j'arrive chez moi. Sans parler de l'attention particulière en plateau : la table est sans cesse nettoyée, le nombre de techniciens et d'invités est limité, nous nous tenons à distance les uns des autres." Des intervenants participent également, confinement oblige, en duplex, comme Philippe Etchebest, le chef évoquant le problème de la réouverture des restaurants, ou encore Josiane Balasko qui, pour s'occuper, lit des contes de fées sur son compte Instagram.

Le Covid-19 ? Anne-Elisabeth y pense bien entendu. La journaliste de 49 ans a d'ailleurs été touchée de près. Sa soeur a été atteinte par le virus. Comme elle le rapporte à Télé 7 Jours, heureusement, elle va beaucoup mieux. "Malgré

(...) Cliquez ici pour voir la suite