Anne Gravoin, ex-femme de Manuel Valls, en deuil : son père est décédé

·1 min de lecture

C’est un immense coup dur pour Anne Gravoin : la violoniste de 55 ans vient de perdre son père, Jean-René Gravoin. Son avis de décès a été publié mardi 30 mars 2021 dans Le Monde : "Anne Gravoin, sa fille, Juliette Beneich, sa petite-fille, Nicole Afriat, sa compagne, ont la douleur de faire part du décès de Jean-René Gravoin, survenu le 26 mars 2021 à Paris, à l’âge de quatre-vingt-six ans", peut-on lire dans la rubrique dédiée du quotidien. L’inhumation aura lieu mercredi 31 mars 2021 au cimetière du Père-Lachaise, dans le 20e arrondissement de paris et "dans la plus stricte intimité". Jean-René Gravoin était lui aussi musicien et violoniste. Durant sa longue carrière, il avait notamment fait partie de l’Orchestre philharmonique de Radio France. Passionné, il avait transmis son amour de la musique à sa fille Anne Gravoin, née de sa relation avec son ex-femme, la professeure d’anglais Thérèse Corenfeld, décédée d’un cancer du sein.

"Je suis née dans une famille de musiciens. J’ai su dès l’âge de huit ans que je me tournerai vers le classique", avait confié Anne Gravoin en 2012 à Paris Match. Dans ces moments difficiles, Anne Gravoin pourra heureusement trouver du soutien auprès de sa fille, Juliette Beneich, née en 1992 de son premier mariage avec le photographe Jacques Beneich, et de son nouveau compagnon le chef d’orchestre Nicolas Guiraud.

Malgré leur divorce compliqué survenu en 2018, Manuel Valls a certainement présenté ses condoléances à son ex-femme. Après leur séparation, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite