Anne Hidalgo : son fils pistonné ? Sa mise au point très cash

·1 min de lecture

C’est un nouveau défi épatant, dans lequel le jeune homme de 19 ans s’est lancé à la suite d’une longue dépression. Arthur Germain – déjà connu pour être le plus jeune Français à avoir traversé la Manche à la nage, à l’âge de 16 ans seulement – a décidé de réaliser un nouvel exploit sportif : descendre la Seine à la nage, de sa source en Côte d’Or à son embouchure dans la ville du Havre. Une course de 774 km qu’il compte effectuer en 52 jours, en totale autonomie, à partir du 6 juin 2021. Depuis le mois d’octobre dernier, comme il l’expliquait dans les colonnes du Parisien, le fils d’Anne Hidalgo et de Jean-Marc Germain s’entraîne à nager 15 km par jour et tente d’obtenir les autorisations nécessaires auprès des 340 communes traversées par le fleuve. Il partage par ailleurs les étapes de sa préparation sur son compte Twitter.

Mais un détail a fait tiquer de nombreux internautes : la baignade dans la Seine est d’ordinaire interdite… Plusieurs d’entre eux accusent ainsi Arthur Germain d’avoir bénéficié d’un traitement de faveur, en tant que fils de la maire de Paris. “Merci surtout à maman Anne Hidalgo pour ce passe-droit”, “Ça aide une mère maire”, “Ça s’appelle un piston ou un conflit d’intérêts”, se sont indignés certains sur le réseau social. D’autres appellent même l’association Anticor, engagée contre la corruption et pour l’éthique en politique, à enquêter sur le projet. Face à la polémique, Arthur Germain a tenu à faire une mise au point.

“Pour mettre les choses au clair (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite