Anne-Sophie Lapix évincée du débat de l’entre-deux tours : « Je ne l’ai pas mal vécu »

© NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Dans une interview accordée au « Parisien », la présentatrice du JT de France 2 est revenue sur la polémique autour de son absence lors du débat d’entre-deux-tours, le 20 avril dernier.

Elle avait brillé par son absence. Le 20 avril dernier, quatre jours avant le second tour de l’élection présidentielle, Anne-Sophie Lapix n’avait finalement pas animé le débat qui opposait Emmanuel Macron à Marine Le Pen.

Réputée pour sa pugnacité, la présentatrice du 20 Heures de France 2 avait été évincée par les deux candidats, qui craignaient tous deux d’être mis en mauvaise posture en raison d’une de ses questions incisives.

Lire aussi >> Débat présidentiel : véritable moteur démocratique ou spectacle ?

Retour apaisé sur la polémique

Alors qu’elle vient d’être reconduite à la présentation du journal télévisé pour la saison prochaine, Anne-Sophie Lapix est revenue sur la polémique dans un entretien accordé au « Parisien ». Elle affirme ne pas avoir été froissée par cette éviction, et même s’être attendue à ne pas être choisie pour animer le débat. « Je ne l’ai pas mal vécue. Je n’étais pas totalement surprise que Marine Le Pen n’ait pas envie que ce soit moi puisque c’est un moment important pour les candidats », a expliqué la journaliste, qui a affirmé qu’elle n’aurait « pas eu le même ton en en animant un débat » que celui qu’elle utilise pour ses interviews lors du JT.

Bonne joueuse, Anne-Sophie Lapix affirme même que cette polémique lui a « finalement permis d’avoir Emmanuel Macron dans le 20 Heures au lendemain du débat ». « Le refus des deux principales personnalités politiques...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles