Anne-Sophie Lapix : la journaliste recadre vivement Clémentine Autain lors de la soirée des législatives 2022

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce n'est plus un secret pour personne, les soirées électorales sont souvent très mouvementées et ce n'est pas Anne-Sophie Lapix qui dira le contraire. En effet, la journaliste du service public se retrouve souvent à interroger les politiques. Et il n'est pas rare que cela donne lieu à des séquences assez houleuses. Pour preuve, mardi 14 juin 2022, elle se retrouvait face à Marine Le Pen, qui venait faire campagne à l'occasion du second tour des législatives 2022, après avoir été placé en troisième position après Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon comme lui a rappelé Anne-Sophie Lapix : "Il y a près de deux mois, vous étiez en finale de l'élection présidentielle face à Emmanuel Macron, aujourd'hui votre parti a fait un bon score, un record, mais vous n'êtes plus dans le match. Le duel final oppose Jean-Luc Mélenchon à Emmanuel Macron. Regrettez-vous d'avoir répété que les Français donnaient systématiquement une majorité au président élu, laissant entendre que c'était plié ?" Une question qui n'a visiblement pas plu à Marine Le Pen qui lui a répondu : "Rien n'est plié. L'objectif est d'arrêter Emmanuel Macron qui réclame encore ce soir, dans un mélange des genres un peu problématique, le mélange des pleins pouvoirs".

Dimanche 19 juin 2022, ce n'est pas face à Marine Le Pen qu'Anne-Sophie Lapix se trouvait mais face à Laure Lavalette, porte-parole de Marine Le Pen et Clémentine Autain de la France Insoumise. Et évidemment, les idées ont divergé entre les deux femmes politiques. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles