Anne-Sophie Lapix s'explique après avoir publié une photo du mari de Laurence Ferrari

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une mise au point inattendue. Alors que la journaliste Anne-Sophie Lapix savoure ses vacances sur la côte basque avec ses deux enfants, Esteban et Aurélien, celle-ci s'est autorisée une petite parenthèse culturelle en se rendant au festival Classic à Guéthary. Comme en témoignent les deux dernières vidéos publiées sur son compte Instagram le mardi 17 août 2021, la compagne d'Arthur Sadoun a même pu applaudir les performances de Renaud Capuçon, le mari de sa consœur du petit écran, Laurence Ferrari. Si certains fans de musique classique ont savouré cet extrait du virtuose, d'autres ont tenté de piquer Anne-Sophie Lapix sur un détail de sa publication. À tel point que la journaliste de France 2 s'est justifiée en commentaire !

"Ce soir ambiance de concert de rock dans l’église de Guéthary avec des sonates de Brahms enivrantes", a écrit Anne-Sophie Lapix en légende de l'une de ses vidéos. Contrarié par cette annotation, un internaute lui répond : "J’ai du mal à saisir une ambiance rock dans les sonates de Brahms qui sont profondément une musique classique", peut-on lire. Un autre abonné l'interpelle à son tour : "On n'a pas dû aller dans les mêmes concerts Rock qu’Anne-Sophie". Agacée par ces remarques, celle qui fait la guerre en ligne à Bixente Lizarazu a aussitôt répondu : "C’est l’enthousiasme de la salle. Pas la musique, bien sûr."

Ce n'est pas la première fois que la journaliste est confrontée aux remarques de quelques détracteurs en ligne. En effet, comme elle l'avait confié (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles