Annecy : 5 spécialités régionales à découvrir

·1 min de lecture

Il est né au XIIIe siècle d’une fraude des paysans de la vallée de Thônes qui pratiquaient une seconde traite de leurs vaches après avoir acquitté leur impôt. Le reblochon est emblématique de Haute-Savoie. Pour le déguster cru, Pierre Gay, commerçant d’Annecy, préconise de le choisir fermier, avec sa pastille verte indiquant qu’il a été produit juste après la traite, à partir du lait d’une seule exploitation. Le fromager prolonge jusqu’à 60 jours l’affinage commencé dans les alpages. Ce délice crémeux aux notes de noisette pourra également être dévoré cuit, par exemple dans la fameuse tartiflette.

Cette liqueur des Alpes est « parfaite après un bon repas », selon l’épicier Philippe Teychenne. Parmi les nombreux fabricants, il conseille la liquoristerie de la Vanoise, réputée pour ses alcools artisanaux de fleurs et de plantes. La recette de la macération en une expression ? « Quarante brins, quarante sucres, quarante jours ». À siroter pour digérer, après une riche spécialité locale !

Il n’est pas apprécié à sa juste valeur. Voilà l’avis du caviste Bruno Bozzer, à la tête de la boutique la Java des Flacons, qui compte 200 références savoyardes. Parmi ses nombreuses bouteilles, il recommande la Roussette de Savoie du château de la mar, héritage du Moyen Age : « C’est un blanc sec, très fruité, avec de l’ampleur en bouche, qui fonctionnera à l’apéro avec des dés de beaufort, comme avec un poisson de lac ».

Ces petites pâtes plates et carrées sont typiques de la région. Traditionnellement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite