"Annette" de Leos Carax enchante la première soirée du Festival de Cannes

·1 min de lecture

Le 74e festival de Cannes s'est ouvert mardi soir avec la présentation en ouverture et en compétition du nouveau long métrage de Leos Carax, Annette. Une comédie musicale portée notamment par Marion Cotillard et Adam Driver. Le film, salué par une partie de la critique, est en passe de s'imposer comme l'un des poids lourds de la compétition. Ce sont les Sparks, mythique groupe californien d’électropop, qui ont proposé à Leos Carax de réaliser cette œuvre sombre, assemblage de morceaux qu’ils ont écrits et composés.

Un film sur "le besoin maladif de reconnaissance"

Annette raconte l’histoire d’un couple de stars et de leur petite fille, Annette, douée de talents exceptionnels. Lui est humoriste, elle cantatrice, la carrière du premier décline, celle de la seconde explose. Et au milieu, cette petite fille, cette jeune Annette, représentée comme une sorte de poupée à l’écran, comme pour symboliser à quel point l’enfant, bien souvent, est le pantin de ses parents. À travers ces personnages, le film parle aussi de la tyrannie du rire :  jusqu’où peut-on aller pour divertir et être reconnu ? 

"Il y a un thème sous-jacent, qui est le besoin maladif de reconnaissance, et ce qu'il déclenche en nous de constructeur ou de destructeur. Ce qui a beaucoup résonné en moi", explique Marion Cotillard. "Ce que ce couple projette sur son enfant est totalement inconscient et destructeur." 

>>Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici 

Un concurrent de taille pour la Palme d'or ?

Neuf...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles