Publicité

Anorexie mentale : cette substance issue d’un champignon hallucinogène permettrait de traiter la maladie

Maladie relativement rare, l’anorexie mentale touche entre 0,9 et 1,5 % des femmes et 0,2 à 0,3 % des hommes en France, selon le site de l'Assurance maladie. Les jeunes de moins de 25 ans sont les plus touchés, puisqu'ils constituent à eux seuls 60 à 70 % des malades. L'anorexie mentale se caractérise par un trouble du comportement alimentaire (TCA), qui se manifeste souvent à l’adolescence et se traduit par des privations de nourriture sévères. La maladie est longue à guérir, et les traitements existants sont partiellement efficaces (quand ils montrent des effets positifs).

Des chercheurs de l’Université de Californie pensent néanmoins avoir trouvé une piste intéressante. Dans une étude parue dans la revue Nature le 24 juillet 2023, ces derniers ont testé l’efficacité de la psilocybine, une substance issue d’un champignon hallucinogène qui pourrait soigner cette forme d'anorexie. Pour le prouver, les scientifiques ont mené une expérience auprès de 10 participantes souffrant d'anorexie mentale, et à qui il a été administré une dose unique de 25 mg de psilocybine combiné à un accompagnement psychologique encadré par des professionnels pendant plusieurs heures.

À l’issue de cette expérience médicale de phase 1 — soit le premier test d’une série d’études qui suivront —, neuf des participantes ont déclaré avoir constaté des effets positifs, notamment sur la manière dont elles perçoivent leur corps. De plus, quatre des participantes sont actuellement en rémission.

La psilocybine est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite