Anthony Delon se rappelle son enfance sur les plateaux de tournage de son père

Anthony Delon, acteur, écrivain et fils de la légende du cinéma français Alain Delon, revient sur un moment de sa vie qui l'a "énormément marqué" : ses excursions dans les studios de Boulogne-Billancourt lorsqu'il accompagnait, enfant, son père durant ses tournages. L'acteur raconte samedi, au micro d'Isabelle Morizet dans Il n'y a pas qu'une vie dans la vie, l'univers presque magique dans lequel il errait librement enfant.

>> À ÉCOUTER -  Le Portrait d'Alain Delon par Matthieu Noël

"J'étais entre la réalité et le rêve"

Plongeant dans l'envers du décor, Anthony Delon évoque sa fascination du monde imaginaire qui entourait son père. "Pour moi, c'était le monde enchanté. C'étaient les tournages, les figurants, les différentes époques, les odeurs, la sonnerie qui annonçait le début de la reprise de la séquence. Cette lumière rouge qui s'allume, ce silence, ces portes immenses, ces hauteurs de plafond qui nous semblent immenses quand on a 5, 8 ou 10 ans."

Anthony Delon dépeint un monde fantastique à ses yeux d'enfants : "J'étais entre la réalité et le rêve" raconte-t-il.

>> À ECOUTER - Anthony Delon, acteur et écrivain

"Je faisais partie du décor"

La loge de son père au milieu de toutes, le jeune Anthony pouvait se balader librement "partout". Des loges aux studios, il décrit les différents recoins de cet univers dans lequel il s'aventurait enfant : "Il y avait pleins de petits escaliers qui montaient. Des petites loges partout avec des figurants qui fumaient leurs cl...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles