Anti-âge : comment gagner des années en bonne santé ?

·1 min de lecture

Un cœur qui bat lentement, une pression artérielle basse, un poids stable sont des facteurs de longévité reconnus. On peut en hériter, mais ce n'est pas une raison pour se croire invulnérable… On peut aussi privilégier les situations qui les favorisent. Selon les spécialistes, 25 % des facteurs expliquant la longévité proviendraient des gènes, contre 75 % du mode de vie et de l'environnement. Garder un corps et une tête en bon état de marche, sans forcément faire des pompes tous les matins, ni jeûner un jour sur deux ou avaler des hormones à longueur d'année, c'est possible !

Faire tous les jours 20mn d'exercice

L'activité sportive est un bon moyen d'améliorer ses capacités cognitives. En faisant du sport, on sécrète une hormone (dite peptidique), qui favorise les connections neuronales et déclenche la production d'amphétamines euphorisantes. À condition de pratiquer des exercices modérés et réguliers, bien plus efficaces que les efforts soutenus mais occasionnels.

Se mettre régulièrement à la diète

"Le jeûne intermittent pourrait présenter pour l'homme une partie des bénéfices du jeûne constatés chez l'animal, comme la longévité, la protection cellulaire, ainsi qu'un effet antidiabétique", indique une étude de l'université de Floride. Sans aller jusqu'à supprimer la nourriture (ni l'eau ! ), on peut mettre la pédale douce un jour par semaine, si possible toujours le même. Madeleine Gesta, pionnière de la détox, conseillait une diète (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Complexes : leur origine, les clés pour s'en débarrasser
Vous êtes hypersensible ? 3 clés pour en faire un atout
12 idées de desserts légers pour Pâques
Vous avez (encore) abandonné vos bonnes résolutions ? C'est normal, selon la Science
Ventouses : comment ça marche ? Quels bienfaits ?