Anti-âge : cette partie du corps vieillit très vite… Mais on pense moins à en prendre soin que la peau et les rides du visage

C.L
·1 min de lecture

Tout comme la peau, les cheveux vieillissent. Ils ne deviennent pas seulement blancs ou gris en avançant dans l'âge. Explications.

Une fois enclenché, le processus de vieillissement est irréversible. Lorsqu’il s’agit de contrer ses effets, une attention particulière est apportée à la peau du visage, du décolleté ou encore des mains. Pourtant, le processus atteint l’ensemble de notre organisme… Jusqu’au bout de nos cheveux. « Le cuir chevelu vieillit six fois plus vite que la peau du visage » expliquait dans l’un de ses articles Harper’s Bazaar. Outre le fait qu’il devienne gris ou blanc, le cheveu vieillit aussi dans sa structure et dans son aspect. Avec l’âge, la chevelure devient plus fine et ce, quelle que soit son épaisseur à l’origine. La raison ? Les sécrétions d’hormones qui aident à stimuler les follicules diminuent, le cycle de vie du cheveu est raccourci et certains follicules pileux cessent totalement la production de nouveaux cheveux.

La fibre capillaire change tout au long de la vie. Cette modification de texture est d’autant plus notable avec l’âge. La chevelure a tendance à être moins uniforme. Elle peut être sujette aux frisottis. A l’inverse de l’adolescence, durant laquelle la production de sébum peut être excessive, l’avancée dans l’âge et les changements hormonaux qui en découlent, entraînent une diminution de l’activité des glandes sébacées. De ce fait, les cheveux peuvent être plus secs et plus électriques… Mais aussi moins gras.

Des soins adaptés à l’âge et aux cheveux

Parce que sa texture...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi