Anti-âge : qu'est-ce que ça vaut le safran dans les cosmétos ?

·1 min de lecture

En cuisine, le safran est réputé pour sa rareté et son prix élevé. Cette épice réputée vient agrémenter les plats indiens ou donner son goût si typique à la paella. Le safran est une épice provenant du crocus, une plante dont le nom botanique est Crocus sativus. On lui prête des origines crétoises, mais elle est désormais cultivée dans de nombreux pays, et notamment en France. On l'utilise depuis des millénaires pour la cuisine, mais aussi comme plante tinctoriale ou comme traitement médicinal.

Le safran est une fleur fragile

Déjà dans l'Antiquité, le safran était employé pour ses propriétés analgésiques. En cosmétique aussi, il se révèle plein d'atouts. Ce sont les pétales de la fleur qui sont utilisés pour offrir à la peau toutes leurs vertus.

La fleur de safran est éphémère et très fragile. Elle fleurit en septembre-octobre. "Elle doit être récoltée au petit matin, juste après l'évaporation de la rosée et avant l'éclosion", précise José Ginestar, docteur en pharmacie. C'est à ce moment qu'elle est la plus riche en antioxydants. Si la fleur est trop éclose, elle perd de ses propriétés.

Pour récolter le safran alimentaire, les producteurs prélèvent à la pince le stigmate et les étamines, c'est-à-dire une partie du pistil de la fleur, et les font sécher. Il y a encore quelques années, les pétales étaient jetés. Dans une démarche de développement durable, les labos se sont intéressés à cette fleur et ont décidé de (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Top Santé vous propose en édition limitée une box beauté de 14 marques et produits d’exception
A quoi sert le moringa dans mes cosmétos ?
Prix Top santé 2021 : 3 questions à Florena
Comment choisir son mascara sans se tromper ?
3 raisons d’utiliser une huile végétale

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles