Antifongique, anti-oxydant... Les 6 bienfaits santé du rutabaga

Souvent confondu avec le navet, le rutabaga fait partie de la famille des brassicacées. Originaire des pays scandinaves, ce légume est un hybride entre le chou et le navet. On le retrouve sur les étals du marché pendant la saison hivernale d’octobre à mars. Souvent oublié des assiettes, le rutabaga a été particulièrement consommé lors des périodes de conflits, notamment lors de la Seconde Guerre mondiale où il était l’un des seuls légumes non-réquisitionnés par l’armée allemande.

Surnommé "le chou de Siam" au Québec, le rutabaga bénéficie de nombreuses vertus pour la santé. Traditionnellement utilisé pour le pot-au-feu ou le couscous, la consommation de rutabaga participerait à la guérison de nombreux maux comme la constipation ou les mycoses. Tour d’horizon des bienfaits du rutabaga.

Riche en vitamine C et en antioxydants, le rutabaga stimule le système immunitaire

Grâce à son apport enrichi en vitamine C et en antioxydants, le rutabaga permet de protéger son système immunitaire. Il nettoie le corps des toxines et redonne de l’énergie. Pendant l’hiver, il n’est pas rare d’avoir des petits coups de mou. Pour vous rebooster, vous pouvez préparer une soupe avec du rutabaga mélangé à d’autres légumes.

Rutabaga : un antifongique efficace

Différents types de mycose existent comme celle de la peau ou de la flore vaginale. La plupart du temps, une mycose est bénigne. À l’aide d’antifongiques, il est possible de la soigner rapidement. Pour soulager une mycose, le rutabaga s’avère être un allié de taille, car ce légume est un antifongique puissant.

Le rutabaga détoxifie le système digestif

Ballonnements, crampes, perte d’appétit… la constipation n’est pas agréable à vivre. Si vous êtes régulièrement touché par ce problème digestif, le rutabaga est une solution pour vous soulager. L’un des plus gros atouts de ce légume ? Il est détoxifiant. Le rutabaga accélère le transit, facilite la digestion et fait travailler les intestins paresseux.

Le rutabaga, un bon diurétique

Les rétentions

(...) Cliquez ici pour voir la suite