Anxiété : voici 5 habitudes qui la renforceraient, selon une psychologue

L’anxiété correspond à un état de trouble psychique ressenti comme une grande inquiétude, une crainte associée à l'anticipation d'un danger. Elle comprend six sous-types de troubles : l’anxiété généralisée, le trouble panique, les phobies spécifiques, l’agoraphobie, l’anxiété sociale et l’anxiété de séparation. Des troubles qui entraînent progressivement des comportements d’évitement du danger potentiel tels qu’un refus de se rendre dans certains lieux, d’effectuer certaines actions où de rencontrer les autres.

Selon l’Inserm, 21 % des adultes sont ou seront touchés par l’anxiété au cours de leur vie. En sachant que les femmes sont jusqu’à deux fois plus affectées que les hommes. Dans une publication postée sur Tik Tok, la psychologue spécialisée en anxiété, Bérénice Lefebvre a révélé cinq habitudes que l’on adopte lorsque l’on souhaite se débarrasser de son anxiété, mais qui en réalité ne font que la renforcer.

Dans sa publication, la psychologue évoque cinq habitudes à éviter si l'on souhaite guérir son anxiété. Les voici :

Pour prendre des grandes décisions, il est essentiel d'attendre que son anxiété se calme. En effet, l'anxiété limite la compréhension et ne propose qu'une seule perspective et qu'un seul point de vue. Ainsi, l'incapacité à explorer d'autres points de vue peut conduire à une vision déformée de la réalité, renforçant ainsi les schémas de pensée anxieux.

L’impact de l’anxiété sur le quotidien d’une personne qui en souffre n’est pas à minimiser. Bien au contraire, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite