Anxiété : comment se sortir de ses troubles anxieux

·1 min de lecture

Gorge nouée, boule au ventre... L'anxiété fait écho à une alarme envoyée par le cerveau : on sent plus ou moins consciemment qu'un danger nous guette ou qu'il va nous falloir affronter une difficulté. Bien que perçue comme désagréable, cette émotion est utile et bénéfique puisqu'elle attire notre attention sur un danger ou une situation à risque : par exemple, une soudaine forte fièvre chez un enfant ou le retard inexpliqué d'un ami habituellement ponctuel. En revanche, "l'anxiété devient pathologique si elle déborde certaines limites, soit parce qu'elle est trop importante, soit parce que notre capacité à la surmonter est insuffisante", précise le Dr Jérôme Palazzolo, psychiatre.

Anxiété excessive : quels sont les signes ?

Cet état d'inquiétude excessive peut se traduire par des symptômes physiques (rythme cardiaque irrégulier, maux de tête, douleurs abdominales, crises de spasmophilie...), mais aussi par des difficultés de concentration et des réactions inappropriées à des situations pourtant sans importance. Il envahit toutes les pensées et maintient la personne dans un état permanent de tension et de vigilance.

Comme en témoigne Sixtine. Cette jeune quinqua hyperactive dit s'inquiéter "du matin au soir pour tout et n'importe quoi : une-mail sans réponse, les déboires sentimentaux d'un ami, les conséquences possibles d'un vaccin, la perspective d'un retard de train, etc." La personne focalise son attention sur de futurs événements perçus (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Transit perturbé : ce que cela peut vouloir dire
Bientôt un vaccin contre les overdoses d'opioïdes ?
DIRECT Covid-19 en France ce 7 octobre : chiffres, annonces
Près de la moitié des Français sont gênés par le bruit au travail
Cancer du sein triple négatif : le Trodelvy autorisé en France dès le 1er novembre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles