"Apéro-confinement" : les astuces et recettes minceur d’un médecin-nutritionniste

"Restez chez vous". Ce message adressé à toute la population pousse les Français à inventer d’autres façons de créer du lien. Parmi les plus en vues, on retrouve les "apéros-confinement". Surnommés "Skypéro" ou encore "coronapéro", le principe est simple : partager un moment de convivialité avec sa famille, ses amis ou ses collègues de travail… en appel visio !

Skype, Whatsapp, Messenger… Autant de plateformes qui permettent de trinquer virtuellement avec ses proches le temps d’un apéritif. Une pratique de plus en plus populaire, qui devrait devenir récurrente pendant toute la durée du confinement. Comment garder la ligne tout en profitant de ces moments de partage essentiels pour garder le moral ? Le Dr Nina Cohen-Koubi, médecin-nutritionniste, livre ses conseils.

Confinement : et si on prenait de bonnes habitudes alimentaires ?

En cette période difficile, l’alimentation a une place centrale. Et pour cause : le stress et la frustration du confinement peuvent pousser à manger en plus grande quantité, plus gras et plus sucré. C’est ce que l’on appelle la "nourriture-réconfort". Le manque d’activité entraîné par le fait de rester chez soi renforce également ce stress et favorise la prise de poids.

Et si le confinement était le moment idéal pour se recentrer sur l’essentiel ? Revoir son sens des priorités, c’est penser en premier lieu à sa santé, et donc à la façon dont on se nourrit. Les bonnes habitudes alimentaires à adopter pendant le confinement ?

prendre le temps de petit-déjeuner ;prendre ses repas à heure fixe pour structurer la journée ;ne pas manger devant la télévision qui diffuse des informations anxiogènes ;ne pas manger trop rapidement ;choisir des aliments sains, et miser tout particulièrement sur ceux qui aident à renforcer le système immunitaire, et que l’on reconnaît grâce à leur couleur rouge (poivron…), jaune, orange (potimarron…) et verte (brocolis…).Trouver des alternatives aux incontournables de l'apéritif

Le moment de l’apéritif est également l’occasion

(...) Cliquez ici pour voir la suite