Applis de rencontre : 70% des inscrites ont déjà été victimes de body shaming ou de harcèlement sexiste

·1 min de lecture

L’Ifop a publié les conclusions de son enquête, commandée par le site de rencontres Badoo, ce mercredi. Les femmes sont davantage exposées à des remarques insultantes sur leur physique que les hommes.  

« Ce que les célibataires assument le plus (et le moins) sur les sites de rencontre. » C’est ce qu’une étude publiée par l’Ifop ce mercredi a tenté d’identifier. L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 3 003 personnes, représentatif de la population âgée de 18 à 69 ans résidant en France métropolitaine. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 7 au 10 mai 2021.  

L’institut de sondage a passé en revue les goûts et les préférences des participants concernant leur partenaire, mais les a aussi interrogés sur leur confiance en eux et leur expérience sur les applications de rencontres. Une expérience parfois négative. Il apparaît ainsi que 70% des femmes et 55% des hommes seraient confrontés au body shaming et au harcèlement sexiste. « Les micro-agressions sont un vrai sujet » commente l’Ifop. Certains utilisateurs seraient donc confrontés à des remarques sur leur physique, voire à des insultes ainsi qu’à des messages répétés et insistants. 

Lire aussi >> Applis de rencontre : l'ultra moderne solitude

Les célibataires, moins confiants que les personnes en couple 

L’institut de sondage a aussi constaté que les célibataires ont été davantage impactés par le confinement par rapport aux couples. Cela a altéré leur confiance en eux. Ainsi, 74% des Français en couple ont confiance en eux, contre 63% de célibataires. Même impact concernant leur jugement sur leur...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles