Publicité

Apprenez à distinguer les 6 types de personnalités narcissiques et leur dangerosité

La conversation est en permanence tournée vers lui, il ne peut s’empêcher de se penser plus important que les autres : le narcissique est partout. Mais, comme le rappelle Well+Good, il convient de faire la différence entre narcissisme et trouble de la personnalité narcissique. Quand le premier désigne un trait de caractère pénible, l’autre relève d’une appréciation clinique, plus profonde, qu’il convient de faire suivre par un spécialiste. Si nous sommes tous·tes, au moins de temps en temps, narcissiques, nous n’avons pas tous·tes un trouble de la personnalité. Lorsqu’il fait partie des traits de caractère d’une personne, cependant, le narcissisme peut prendre six visages différents. Certains plus dangereux que d’autres pour les proches. Dans Well+Good, des psychologues détaillent les caractéristiques de chacun, à commencer par la sous-catégorie des personnes ouvertement narcissiques (contrairement à celles qui le sont en secret).

“Un narcissique toxique crée des problèmes en permanence autour de lui, au mieux, et cause de la douleur et de la destruction, au pire”, résume le docteur John Mayer. Selon le scientifique, ces personnes ont tendance à demander toute l’attention et le temps de leurs proches, et à très mal réagir quand iels ne répondent pas à ces exigences. Dans les cas les plus extrêmes, ce comportement peut prendre des allures agressives. “C’est le type de narcissisme que présentent les psychopathes”, explique le spécialiste. Des personnalités “qui souhaitent faire du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Santé mentale : qu'est-ce que la paralysie de la productivité, cette perte d'énergie qui nous bloque ?
Vous intervenez dans les conversations pour parler de vous ? Peut-être que vous pratiquez "l'écoute autobiographique"
Anxiété, dépression : le sommeil des Français se dégrade et cela affecte leur santé mentale, selon une étude
Voici le défaut qui touche 50% des étudiants et qui détériorerait leur santé physique et psychologique
Êtes vous concerné par le "junk sleep", ce sommeil néfaste pour votre cerveau et votre corps ?