Après avoir défendu Danny Masterson, coupable de viols, les excuses d'Ashton Kutcher et Mila Kunis créent le malaise

Que faire de nos potes agresseurs ? Cette question épineuse avait été soulevée en 2021 dans nos colonnes, et refait surface aujourd'hui avec une affaire qui enflamme la presse américaine : celle du couple d'acteurs formé par Ashton Kutcher et Mila Kunis, ayant récemment pris la défense de leur ancienne co-star dans la série à succès That '70s Show, Danny Masterson. L'acteur de 47 ans, qui incarnait le rôle de Steven Hyde dans la série, a été condamné jeudi 7 septembre à trente ans de prison pour les viols de deux femmes qu'il aurait droguées entre 2001 et 2003, à son domicile d'Hollywood Hills.

Comme l'a révélé le média Variety au lendemain du délibéré, le comédien a pu compter sur le soutien de ses anciens collègues et amis (Kutcher et Kunis), qui jouaient respectivement les rôles de Michael Kelso et Jackie Burkhart, à travers des lettres adressées au juge pendant la procédure. Ces dernières avaient pour but d'alléger la peine de l'acteur. Dans sa lettre, Ashton Kutcher loue "l’attention sincère que Danny Masterson porte aux autres", le décrivant comme "un ami exceptionnel", et ajoute que l'acteur ne représente pas, selon lui, "un danger permanent pour la société". Mila Kunis, de son côté, décrit un homme "extraordinairement honnête", qui a eu une influence "extrêmement positive" sur elle et son entourage, et à qui elle n'hésiterait pas à confier ses enfants.

Très vite, la divulgation de ces deux lettres a indigné la Toile. Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite