Après le bisphénol, un autre perturbateur endocrinien altère l'émail des dents des enfants

![CDATA[Shutterstock / Iryna Rahalskaya]]

L'exposition à certains perturbateurs endocriniens comme le bisphénol A a déjà été associée à une pathologie de l'émail des dents, appelée "hypominéralisation des molaires et incisives" (MIH), une maladie que l'on retrouve chez environ 15 % des enfants de 6 à 8 ans. Mais dautres substances font l'objet de surveillance, comme c'est le cas pour le DEHP, un autre perturbateur endocrinien qui, malgré les réglementations et les interdictions, peut encore être présent dans de nombreux dispositifs médicaux et notamment les équipements dans les unités de soins intensifs en néonatalogie. Le DEHP appartient à la famille des phtalates, des composés chimiques couramment utilisés comme assouplissant des matières plastiques.

Compte tenu de la contamination potentielle par le DEHP d'enfants dont la formation des dents est en cours, et en se basant sur les données antérieures sur les effets de certains perturbateurs endocriniens sur l'émail, des chercheurs et chercheuses de l'Inserm, de l'Université Paris Cité et de Sorbonne Université, au sein du Centre de Recherche des Cordeliers, en collaboration avec le CNRS, ont voulu explorer les effets potentiels du DEHP.

Dans une étude menée sur les souris, dont les dents ont la particularité d'être en croissance continue, et qui représentent le modèle expérimental idéal pour l'étude d'une denture en développement, les chercheurs montrent qu'après 12 semaines d'exposition journalière au DEHP (à dose très faible (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Post-partum : le top des accessoires repérés sur Amazon à avoir dès la maternité ou chez soi
Peut-on accoucher comme on veut chez soi ?
Faut-il limiter les visites dans les maternités ?
Canicule : comment rafraîchir bébé ?
Habiller bébé quand il fait chaud : une couche et c’est tout ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles