Après Mercure, c’est Vénus qui rétrograde le 20 décembre : notre guide de survie

·1 min de lecture

Oui, vous avez bien lu. Mercure n’a pas le monopole de la rétrograde. Vénus, rétrograde en Capricorne du 20 décembre au 30 janvier. C’est le bon moment pour prendre de la hauteur sur tout ce qui titille notre affection et notre porte-monnaie.

À force d’être bombardés d’informations contradictoires quant aux rétrogrades de Mercure, on en oublierait presque que celle-ci n’est pas la seule à reculer sur son axe de temps à autre. En astrologie, les rétrogrades de Vénus sont interprétées comme un moment challengeant pour nos liens sociaux, nos dépenses ou nos convictions profondes. Cette rétrograde a justement lieu en Capricorne entre prises de consciences et remaniement financier.

Retour vers la rétrograde

On dit qu’une planète rétrograde lorsque, vue de la Terre, elle semble reculer sur son axe. Celui-ci étant ovale, ladite planète ne fait en fait que continuer sa course autour du soleil. L’astrologie donne à ce mouvement un sens particulier : un petit recul métaphorique des thèmes associées aux astres. Vénus est certes la déesse de l'amour dans la mythologie romaine, mais en astrologie elle est bien plus. Elle gouverne tout ce qui compte à nos yeux : intérêts, idées, personnes, collections de tasses et animaux de compagnie compris.

Une rétrograde vénusienne nous invite à prendre de la hauteur sur ces aspects de notre vie, à actualiser nos envies ou simplement à décider que non, cette étagère ne supportera sans doute pas un mug de plus. D'autant que lors de ces congés métaphoriques, Vénus refile le bébé au signe du Capricorne, soit le plus raisonnable et responsable de tous.

Vénus et Capricorne : deux salles, deux ambiances

Quand Vénus moonwalk en terre Capricorne,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles