Après le scandale autour de “Mignonnes”, les désabonnements à Netflix ont fortement augmenté

Louise Vandeginste
·1 min de lecture
(Copyright Bien ou Bien productions)
(Copyright Bien ou Bien productions)

Selon deux études américaines rapportées par Variety, la plateforme de streaming a vu le nombre de ses désabonnements augmenter aux Etats-Unis à partir du 9 septembre 2020, soit le jour où est sorti sur Netflix le film Mignonnes, réalisé par Maïmouna Doucouré. Pour illustrer ce portrait d'une petite fille partagée entre différents diktats imposés aux femmes, déchirée entre les us et coutumes de sa famille et ceux divergents de ses copines, la plateforme a eu la mauvaise idée de choisir une image du film portant à confusion.

Les abonnés américains tombaient dans leur catalogue sur une photo des très jeunes héroïnes de Cuties (titre anglophone de Mignonnes) prenant des poses suggestives, en mini-shorts et crop tops. Il s'agissait d'une scène de danse du film, dans laquelle précisément les petites imitent les codes hypersexualisés de la pop contemporaine. Pour certains parents outrés, et même pour certains sénateurs, cela suffisait à qualifier cette œuvre de pédopornographique, allant même jusqu'à demander l'ouverture d'une enquête pour déterminer si Netflix avait violé les lois fédérales sur la production et la diffusion d'images à caractère péd

Lire la suite sur lesinrocks.com