Après les vacances, les femmes sont bien moins reposées que les hommes (et c'est à cause de la charge mentale)

Les vacances ne riment pas toujours avec détente ou farniente. En particulier quand on est une femme. C'est ce que montre le dernier sondage* de l'Ifop pour le site Bons plans Voyage New York, mené auprès d’un échantillon de 2 004 personnes. D'après lui, 70 % des répondantes achèvent leurs congés d'été en se sentant fatiguées, contre 57 % des hommes. Les femmes sont aussi bien plus nombreuses à se sentir stressées à la fin de cette période pourtant associée au repos (53 % contre moins de 40 % chez leurs homologues masculins). Des chiffres qui illustrent un déséquilibre toujours très marqué dans la répartition des tâches domestiques et parentales au sein des couples hétéros, les femmes assumant une plus grosse charge mentale que leur partenaire, même pendant les vacances.

On caricature à peine. Selon le sondage de l'Ifop, la majorité des femmes parties en couple cet été (53 %) déclarent s’être plus chargées des tâches domestiques que leur conjoint. Cette inégale répartition des tâches transparaît principalement dans ce qui relève de la "bonne tenue" intérieure du lieu de vacances. Ainsi, 69 % des femmes en couple hétérosexuel ont déclaré s'être occupées du linge (contre seulement 11 % des hommes selon leurs dires), 47 % du ménage (contre 10 % des hommes) et 47 % se sont chargés de faire le lit (contre 14 % de ces messieurs). Côté alimentation, les femmes sont, là encore, bien plus nombreuses à s'activer. Près d'une femme sur deux s'est ainsi vue confier la tâche de préparer le plat (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite