Arbres, arbustes, vivaces… Bien les tailler à la fin de l’été

Pour éliminer les branches mortes, aérer une silhouette, éviter la propagation de maladies et activer la repousse, il est nécessaire de tailler en temps et en heure. Dès la mi-août, les cisailles sont donc de sortie. On commencera par les vivaces, qui méritent qu’on les rabatte tout au long de l’été et plus encore en fin de saison, en coupant au fur et à mesure les fleurs fanées puis en ôtant les tiges et feuillages séchés. C’est aussi le moment de raccourcir les framboisiers et les rosiers non remontants, les lavandes désormais fanées que l’on façonnera en boule sans attaquer le vieux bois et, bien sûr, les arbustes défleuris tels que les seringats, lilas, spirées, céanothes, hibiscus, glycines et clématites, sans oublier les bambous. Cela les rendra plus vigoureux avant le repos hivernal. Il faut aussi rafraîchir les haies de troène, cyprès, if, thuya, charme et hêtre. Pour les buis, attendez une pluie d’orage car on ne peut pas les tailler par temps trop sec, sous peine de voir leurs extrémités jaunir. Pensez aussi à la vigne vierge, qui peut vite envahir gouttières, toitures et volets.

Pour éviter de transmettre des maladies d’une plante à une autre, il est indispensable de nettoyer les sécateurs, cisailles, serpettes et autres outils à lame entre chaque taille. Après avoir ôté tous les résidus de végétaux et de sève, passez sur chaque outil un chiffon propre ou un coton imbibé d’alcool à 90° ou à brûler.

À lire aussi :

Herbes aromatiques : quand les tailler ?

Quand et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite