Arielle Dombasle en deuil : l’actrice rend hommage à son ami Francis Dorléans dans une étrange vidéo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Samedi 23 juillet 2022, Arielle Dombasle a posté une vidéo pour le moins étrange sur son compte Instagram. On y apprend qu’elle vient de perdre son ami, l’écrivain Francis Dorléans. Dans une vidéo complètement mystique, elle lui rend hommage : "Adieu Francis.Tu nous as quittés, tu es parti dans un autre monde tel un sphynx mystérieux." écrit-elle en légende. Dans cette vidéo d’une minute, elle lit d’une voix posée et émue, le texte qu’elle a écrit à côté de la publication : "Tu étais notre ami. Le grand passeur de l'élégance, du chic, de la nonchalance... Avec cette grâce, toujours...Tu étais notre Francis…" dit-elle. Dans cette vidéo, l’interprète de Barbitonic, qui avait été éliminée de Danse avec les stars, a laissé complètement libre cours à son imagination. Une vidéo dans laquelle on aperçoit des images de l’écrivain, ainsi que d’Arielle Dombasle, qui avait donné son astuce pour ne pas payer le cinéma.

Pendant qu’Arielle Dombasle, qui avait rendu un hommage raté à Charles Aznavour, fait son discours, on peut notamment apercevoir des images du clip The Palace of the Virgin Queen, sorti en octobre 2020. Francis Dorléans avait fourni les décors, comme l’explique la chanteuse : "Tu nous recevais toujours dans ta galerie des glaces magique ! Salon aquatique 20.000 lieues sous les mers... Ici, pour tourner notre petit film The Palace of the Virgin Queen." On voit également l’auteur assis dans un canapé, l’air songeur. Une vidéo qui n’a pas laissé de marbre les internautes et certaines (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles