Publicité

Arman Soldin salué par Canal+, quatre jours après avoir été tué en Ukraine

Canal+ a rendu hommage au journaliste Arman Soldin qui a été tué en Ukraine.
Canal+ a rendu hommage au journaliste Arman Soldin qui a été tué en Ukraine.

EMOTION - Il était l’un des leurs. Canal+ a rendu hommage très émouvant à Arman Soldin, journaliste de l’AFP tué en Ukraine qui collaborait aussi avec la chaîne pour la couverture du football anglais. C’est d’ailleurs justement dans le cadre de l’émission Match of ze day pour laquelle il travaillait que cet hommage lui a été rendu.

Arman avec une barbe blanche de Père Noël pour le Boxing Day, trempé par l’arrosage automatique de la pelouse ou avec un masque de Jürgen Klopp pour interroger des supporters de Liverpool... La chaîne a diffusé ce samedi 13 mai une séquence d’un peu plus de quatre minutes des interventions du journaliste de 32 ans fauché par une roquette à Bakhmout, un peu plus tôt dans la semaine.

La séquence, visible dans la vidéo ci-dessous, se termine par une photo en noir et blanc d’Arman Soldin sur l’air de Forever young, d’Alphaville, une de ses chansons fétiches.

Appelé « machine à petit-pont » par ses collègues de Canal, le journaliste était un bonootballeur, au centre de formation de Rennes jusqu’à 16 ans. « Nous voulions rendre hommage à Arman Soldin », a lancé le présentateur Joris Sabi avant la diffusion des meilleurs moments « d’Arman (...) qui partie de l’équipe de Match of ze day et au fil des quatre ans que nous avons passé ensemble il était même devenu un membre de notre famille. »

L’ancien joueur de Liverpool désormais consultant Florent Sinama-Pongolle se souvient de « moments magiques avec lui », surtout « avant de prendre l’antenne (...) on rigolait » et a salué « le professionnel », qui « faisait vivre le moment présent en étant sur place, et c’est ce qu’il a fait aussi en y laissant sa vie ».

Le journaliste Tom Williams, qui avait connu Arman Soldin à l’AFP, se souvient « des sourires, des rires, plein d’énergie, plein d’enthousiasme, plein d’idées ». « Il va beaucoup nous manquer, a-t-il conclu.

À voir également sur Le HuffPost :

Guerre en Ukraine : ce que l’on sait des combats autour et dans Bakhmout

Guerre en Ukraine : après la mort d’Arman Soldin, l’AFP va mener sa « propre enquête »