Arnaud Ducret : ses rares confidences sur ses débuts dans le cinéma pornographique

·1 min de lecture

C'est bien connu : les artistes doivent souvent se démener pour réussir. Comme de nomrbreux comédiens, Arnaud Ducret a beaucoup travaillé avant de devenir un acteur reconnu, qui enchaîne les projets intéressants (comme la série Un homme ordinaire, sur la vie de Xavier Dupont de Ligonnès)... Après avoir étudié au célèbre cours Florent, à Paris, l'acteur a enchaîné les petits boulots comme il l'a confié lundi 28 juin 2021 à Anne Roumanoff dans son émission Ca fait du bien, sur Europe 1. Et l'un d'entre eux était plutôt insolite, puisqu'il s'agissait de doubler... des films classés X. "L'après-midi, je travaille dans un magasin, le soir dans un restaurant, et de temps en temps, je double des films pornographiques", s'est-il souvenu dans l'émission.

Anne Roumanoff était bien sûr très curieuse de savoir comment se déroulait ce job pas comme les autres... "Je doublais tout et tout le monde parce qu'il n'y avait pas de budget. Je faisais tout. Je doublais vocalement, pas physiquement, même si j'aurais pu !", a alors précisé Arnaud Ducret avant d'expliquer comment il s'y prenait : "T'essayes de suivre la rythmique si je puis dire. Ils ne se prennent pas la tête sur les intrigues de films pornos. Les dialogues, on s'en fout un peu !" Amusé par ce souvenir, Arnaud Ducret a par la suite assuré : "C'est bête, mais il y a plein de doubleurs qui commencent comme cela !"

Ce n'est pas la première fois que le compagnon de Claire Francisci revient sur ses débuts dans le métier. En octobre 2020, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles