Arnold Schwarzenegger et Sandrine Rousseau : même combat contre la virilité viandarde

Abaca
Abaca

La députée EELV Sandrine Rousseau a suscité un déferlement de trolls rageurs en appelant à "changer de mentalité pour que manger une entrecôte cuite sur un barbecue ne soit plus un symbole de virilité". Une liaison entre consommation de viande et masculinité qui n'a pas plu à tout le monde sur les réseaux sociaux.

Et pourtant, bien des voix appuient l'argumentaire de l'élue. Des voix sociologiques, politiques... et même des voix "viriles". Parmi elles, l'une des plus emblématiques : celle d'Arnold Schwarzenegger. Des images du documentaire Netflix The Game Changers sont effectivement remontées à la surface, rapporte TF1. Participant au film, l'acteur et ancien culturiste y délivre son analyse de l'industrie de la viande. Et ne mâche pas ses mots.

"C'est du grand marketing de la part de l'industrie de la viande : on vous vend l'idée que les vrais hommes mangent de la viande", assène l'interprète de Terminator dans ce docu daté de 2018. Eloquent.

"Arrêtez de manger de la viande !"

L'ancien gouverneur de Californie développe sa pensée dans ce documentaire : "Personne ne peut comprendre ce discours mieux que moi parce que j'ai vécu dans le monde du culturisme. Mais il faut bien comprendre que c'est du marketing. Ce n'est basé sur aucune réalité".

L'air de rien, "Schwarzy" critique la construction culturelle et symbolique associant la virilité et la viande. Des stéréotypes qui ne le réjouissent pas vraiment....

Lire la suite


À lire aussi

Shannen Doherty témoigne en photos de son combat contre le cancer du sein
Endométriose : Julie Saint-Clair, 18 ans, raconte son combat quotidien contre la maladie
Des photos d'amour magnifiques pour contrer les haineux de la Manif pour tous