Arrêter de fumer avec la cigarette électronique est désormais déconseillé

·1 min de lecture
![CDATA[Shutterstock / Leszek Glasner]]

Le Haut conseil de santé publique vient de publier un nouvel avis concernant la préconisation de la cigarette électronique comme outil de sevrage du tabac pour les ex fumeurs. Il estime que les connaissances des bénéfices et des risques ne sont pas suffisants à ce jour.

Il s'agit d'une actualisation du rapport "bénéfices-risques de la cigarette électronique pour la population générale", en date de février 2016, qui la plaçait comme une option d'aide à l'arrêt du tabac. Malgré les inconnues qu'elle comporte, elle ne présente aucun des principaux inconvénients de la cigarette, à savoir qu'elle ne dégage ni monoxyde de carbone, ni goudron, les composants les plus nocifs du tabac.

Par ailleurs, plusieurs études lui attribuent des effets néfastes. Il a été évoqué qu'elle puisse être responsable de troubles de l'érection, de créer un "brouillard mental", d'avoir entraîné une épidémie de malades aux Etats-Unis...

Que les médecins ne la recommandent pas en traitement

Il s'agit surtout pour le HCSP d'une mesure de précaution. Il recommande aux médecins de ne plus prescrire la cigarette électronique comme solution de sevrage, faute de suffisamment de recul, notamment à propos des particules fines contenues dans la vapeur qu'elle dégage. Mais il ne condamne pas l'utilisation de la vapoteuse en complément. "Les professionnels de santé qui accompagnent un fumeur dans une démarche de sevrage tabagique, se doivent d'utiliser des traitements médicamenteux (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 : comme pour le groupe sanguin, il y aurait des "receveurs" et "donneurs universels" du virus
Opération chirurgicale : le risque supplémentaire que les femmes ignorent
Grippe chez l'enfant : que faire ?
Pourquoi a-t-on le nez qui coule quand il fait froid ?
Consommer du cannabis jeune augmenterait les risques de chômage à l'âge adulte

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles