Comment arrêter l'allaitement maternel ? Les différentes étapes

Pexels / MART PRODUCTION

Comment arrêter l’allaitement maternel sans heurts ? Conseils.

L’allaitement maternel consiste à nourrir son bébé grâce au lait maternel, en le mettant au sein. Les tétées peuvent démarrer dès la naissance, et l’allaitement peut être exclusif, c’est-à-dire que l’enfant ne consomme que du lait maternel, ou bien mixte, quand il prend à la fois du lait maternel et du lait infantile.

Si l’Organisation Mondiale de la Santé, et la Haute Autorité de Santé française recommandent un allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois de vie du bébé, et un allaitement maternel en complément d’une diversification alimentaire jusqu’à deux ans ou plus, il n’y a en réalité pas de durée définie à un allaitement.

Ainsi, une mère peut décider d’allaiter 1 jour, 3 mois ou bien même 5 ans, en fonction de ce qui lui convient et de ce qui convient à son enfant. En moyenne, en France, la durée d’un allaitement est de 19 semaines, selon la Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DREES), soit presque 5 mois. Mais le nombre de bébés allaités chute drastiquement autour de 2 mois, à la fin du congé maternité.

Bon nombre de mères françaises décident ainsi d’arrêter leur allaitement lorsqu’elles reprennent le travail. Pour d’autres, les raisons peuvent varier : difficultés, douleurs, lassitude, envie de donner le biberon, désir d’avoir son retour de couches plus rapidement, nouvelle grossesse, etc.

L’enfant peut aussi décider de lui-même de se sevrer, à partir de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite