Comment arrêter un saignement de nez : les bons réflexes à avoir

Pexels / Karolina Grabowska

Pourquoi saigne-t-on du nez ? Comment faire pour arrêter ces saignements ?

Les saignements de nez, ou hémorragies nasales, sont généralement bénins. On peut également appeler ce trouble une épistaxis.

Cela se manifeste par un écoulement de sang depuis les fosses nasales. Chez l’adulte, comme chez l’enfant (cela est particulièrement courant chez les moins de 10 ans), le saignement dure généralement moins de 5 minutes, qu’il soit sur une narine ou les deux.

60 % des gens saigneront au moins une fois du nez dans leur vie.

Un saignement de nez est provoqué par une lésion des vaisseaux sanguins, en raison de la fragilité de la muqueuse nasale. Plusieurs facteurs peuvent être en cause : la pollution qui augmente l’inflammation de la zone, la grossesse, un choc, une sécheresse nasale, la consommation de drogue via les narines, la consommation chronique d’alcool, une longue exposition au soleil, une infection ORL, l’air sec, le stress, les allergies, etc.

Lorsque vous vous rendez compte que vous saignez du nez, commencez par vous moucher doucement pour faire sortir les plus gros caillots de sang.

Ensuite, en position assise (pour faire baisser la pression artérielle et le débit sanguin), penchez légèrement la tête en avant, tout en respirant par la bouche. Pincez vos narines à l’aide de votre pouce et de votre index, et maintenez cette pression pendant 10 minutes, sans faire de pause dans la compression pour vérifier que cela saigne toujours. Il faut au moins 7 minutes de compression pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite