Arrêtez tout : on a assisté au premier cours sur Beyoncé à Normale Sup’

BET Awards 2020

Jeudi 24 novembre, 19 h 20, il y a la queue devant la célèbre école de la rue d’Ulm. Beaucoup de femmes, quelques hommes, qui semblent avoir la petite trentaine tout au plus attendent de pouvoir rentrer dans la prestigieuse École Normale Supérieure. Et pour cause, ce soir a bien lieu un événement : le premier séminaire donné sur Beyoncé, la superstar américaine, commence à 19 h 30.

Intitulé "Beyoncé : nuances d’une icône culturelle", ce séminaire s’étale sur plusieurs semaines, où différents intervenants prendront la parole sur l’icône : Jennifer Padjemi, journaliste et autrice spécialiste de pop culture, Morgane Giuliani, ex-cheffe de rubrique société/culture pour Marie-Claire… Ce soir, Richard Mèmeteau, philosophe et théoricien de la pop culture, auteur notamment de Pop culture : Réflexions sur les industries du rêve et l’invention des identités (Éditions Zones), partage la scène avec Victor Kandelaft - à l’origine du projet -, Valentine Truchard et Joël Zouna. Car si ce séminaire a trouvé un écho aussi important dans la presse, il s’agit pourtant là d’un séminaire d’élèves tout à fait classique, organisé par trois étudiants de l’ENS qui ne se pensent pas assez légitimes pour parler d’une telle superstar sans intervenant spécialisé.

Par sa dimension d’icône contemporaine, il était inévitable qu’un séminaire sur Beyoncé fasse autant jazzer. Pourtant, les Normaliens n’apprécient pas vraiment qu’on les compare à des dinosaures. En effet, la pop culture est déjà présente depuis bien (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Jessica Alba a failli arrêter sa carrière après les réflexions sexistes d’un réalisateur
Noël : et si on s’offrait des cadeaux qui durent vraiment ?
"J’ai vécu le crâne rasé" : l’actrice Golshifteh Farahani se confie sur son enfance difficile en Iran
“Accepter ma propre beauté” : le rôle de Letitia Wright dans Black Panther l'a aidée à se réconcilier avec ses cheveux
"J’ai fait plusieurs FIV" : Jennifer Aniston se livre sur son infertilité et son combat pour devenir mère