Comment arroser ses plantes avec une bouteille à l'envers ?

·2 min de lecture

Avec une simple bouteille d’eau en plastique, le problème d’arrosage ne devrait plus se poser pendant votre absence. Les détails.

Tuto : comment fabriquer et installer un arrosage goutte à goutte avec une bouteille en plastique ?

Simple et économique, l’arrosage goutte à goutte permet d’apporter à vos plantes la quantité d’eau dont elles ont besoin, sans avoir à arroser vous-même. De cette manière, vous pouvez partir en vacances l'esprit tranquille. Pour construire ce système d’arrosage, il vous faut une bouteille d’eau de 1,5 l pour une plante en pot. Voici comment construire un arrosage goutte à goutte avec une bouteille :

  • Remplissez la bouteille d’eau et fermez le bouchon ;

  • Munissez-vous d’un clou et d’un marteau, puis percez un trou dans le bouchon ;

  • Avec la pointe d’une paire de ciseaux, agrandissez l’orifice du bouchon ;

  • Retournez la bouteille puis enfoncez le goulot, avec le bouchon vissé, dans la terre à côté de plante ;

  • Percez à nouveau plusieurs trous dans le fond de la bouteille pour faire couler l’eau ;

  • Ajustez la taille du trou dans le bouchon pour réguler le débit de l’eau ;

  • Tuteurez la bouteille si la plante à arroser se trouve dans un endroit venteux.

Arroser ses plantes avec une bouteille en plastique : focus sur les différentes méthodes

Il existe un certain nombre de méthodes pour arroser ses plantes à l’aide d’une bouteille en plastique. En voici quelques-unes :

  • L’arrosage goutte à goutte : qui consiste à arroser les plantes avec une bouteille au bouchon percé, le goulot planté dans la terre ;

  • Les cônes d’arrosage en céramique : les cônes de taille ajustable sont fixés au goulot de la bouteille et permettent d’obtenir un débit plus précis ;

  • La bouteille enterrée : plusieurs trous sont percés dans la bouteille pour faire couler l’eau, le goulot restant accessible pour remplir le réservoir ;

  • Le goutte à goutte solaire ou kondenskompressor : qui fonctionne par micro-condensation. Cette méthode ingénieuse nécessite deux bouteilles de 1,5 l et 5 l. La grande bouteille est coupée à la base, tandis que la petite est coupée en deux, dont une partie est enterrée près de la plante à arroser. Cette dernière fait office de réservoir et doit être remplie d’eau. Quant à la grande bouteille, il faut la positionner comme une cloche par-dessus la petite bouteille, pour récupérer la vapeur d’eau condensée. C’est cette eau qui permet d’irriguer les plantes goutte par goutte.

A lire également :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles